Percnoptère d'Egypte - Neophron percnopterus

Présentation

Neophron se rapporte à un personnage mythologique grec changé en vautour, percnopterus est issu du grec pérknos « noir » et ptéron « aile ». En Occitan on le nomme la « Maria blanca » il a donné son nom au col de la Marie Blanque servant de liaison entre la vallée d’Aspe et la vallée d’Ossau. Chez les Egyptiens anciens, le hiéroglyphe représentant le Percnoptère correspondait à la lettre A. Deux sous-espèces existent : l’une sur le pourtour méditerranéen et l’Afrique située entre le sud du Sahara et l’équateur aussi appelée Neophron percnoterus qui possède le bec jaune à bout noir. Celle vivant en Inde et au Népal, est appelée Neophron percnoterus ginginianus. Son bec est jaune et homogène. Il extrait une grande quantité de tiques des orifices naturels des bovins ce qui fait de lui le meilleur déparasiteur naturel.

Caractéristiques

CLASSE : Oiseaux
ORDRE : Falconiformes
FAMILLE : Accipitridae
ENVERGURE : 1,6 m
POIDS : 1,6 à 2,2 kg
PONTE : 2 oeufs
INCUBATION : 42 jours
LONGÉVITÉ : 37 ans en captivité
RÉGIME ALIMENTAIRE : oiseau opportuniste, sa nourriture est variée : cadavres, déchets et parfois insectes, petits reptiles, oeufs d’autruche.
HABITAT NATUREL : il niche dans les falaises et se nourrit dans les zones découvertes plus ou moins cultivées. Il sait utiliser des outils pour se nourrir.
RÉPARTITION : Europe, Proche Orient, Afrique

Statut, menaces et protection

Statut de conservation IUCN

 
Rocher des Aigles


EN : en danger

Cette espèce fait face à un certain nombre de menaces dans l'ensemble de son aire de répartition : perturbations, intoxications (par le plomb, coup de feu, résidus d’antibiotiques), empoisonnement, électrocution (par les lignes électriques), les collisions avec les éoliennes, réduction de ses ressources alimentaires et modification de l'habitat. En Inde le diclofénac serait à l’origine d’un déclin important.

percnoptere-egypte
 
Retour