Hibou Petit-duc - Otus scops

Présentation

Il est le plus petit des hiboux, très difficile à observer, il manifeste sa présence par un chant nocturne qui ressemble à celui du crapaud accoucheur. Il a pour règle d’éviter tout prédateur, son plumage cryptique qui imite à la perfection un tronc d’arbre et son attitude mimétique lui permettent de se camoufler. S’il vient à être découvert, le Petit-duc fait preuve d’une énergie remarquable pour se défendre et attaque violemment les intrus. Le plus petit des hiboux est un grand migrateur, il quitte son territoire au mois d’Août pour hiverner dans le sud de l’Espagne, au Maroc et en Afrique, il ne revient que dans le courant du mois d’Avril.

Première naissance au Rocher des Aigles : 2003

Caractéristiques

CLASSE : Oiseaux
ORDRE : Strigiformes
FAMILLE : Strigidae
ENVERGURE : 53-64 cm
POIDS : 60-135 g
PONTE : 3-4 oeufs
INCUBATION : 25 jours
LONGÉVITÉ : 10 ans en captivité
RÉGIME ALIMENTAIRE : insectes, invertébrés
HABITAT NATUREL : il vit dans des régions chaudes aux paysages ouverts, parcs, vergers, bosquets, zones boisées et localement dans des forêts de conifères ouvertes. En Afrique, pendant l’hiver il vit surtout dans la savane boisée.
RÉPARTITION : Europe méditerranéenne, Afrique et Asie.

Statut, menaces et protection

Statut de conservation IUCN

 
Rocher des Aigles


LC : préoccupation mineure
La population de Petit-duc est en baisse, les déclins observés résultent : de la transformation de son habitat, intensification de l’agriculture, utilisation de pesticides qui entraînent une disparition des insectes et donc une raréfaction des ressources alimentaires, destruction des vieux arbres mais aussi ramassage des poussins, collision par les véhicules.