Vautour de l'Himalaya - Gyps himalayensis

Présentation

C’est le plus grand représentant de la famille des Gyps. On le trouve jusqu’à 5000 mètres d’altitude au Népal. Souvent mentionné dans l’histoire de la culture Tibétaine, le vautour était chargé de nettoyer les corps des défunts pendant les périodes trop froides de l’année. Le sol gelé ne permettait pas de brûler les morts et les corps étaient donc donnés aux vautours qui les dévoraient. Cette pratique existe encore aujourd’hui.

Caractéristiques

CLASSE : Oiseaux
ORDRE : Falconiformes
FAMILLE : Accipitridae
ENVERGURE : 2,6 à 3,1 m
POIDS : 8 à 12 kg
PONTE : 1 oeuf
INCUBATION : 50 jours
LONGÉVITÉ : 70 ans
RÉGIME ALIMENTAIRE : il est nécrophage, il se nourrit d’animaux morts et de carcasses.
HABITAT NATUREL : il vit dans les montagnes entre 1500 et 4000 mètres d’altitude. Dans l’Himalaya, cette espèce se trouve le plus souvent en dessous de 900 mètres, alors qu’au Népal il peut aller jusqu’à 5000 mètres.
RÉPARTITION : Asie

Statut, menaces et protection

Statut de conservation IUCN

 
Rocher des Aigles


NT : quasi menacée

La population de Vautours de l’Himalaya a décliné très rapidement à la fin des années 90, à cause de l’administration de diclofenac, un anti-inflammatoire non-stéroïdien, au bétail. Les cadavres furent ensuite consommés par les vautours, causant ainsi la mort de ces derniers par insuffisance rénale. Ce médicament a également provoqué la mort des autres espèces Gyps. Parmi les autres menaces potentielles : la dégradation de l'habitat et le manque de sites de nidification convenables, ainsi que l'ingestion d'herbicides, mais aussi les insecticides et les fongicides. Des mesures de conservations ont été prises.

vautour-de-himalaya
 
Retour