Parc ornithologique Rocamadour Rocher des aigles, coulisses

Coulisses

Venez parcourir le livre virtuel Les coulisses du Rocher des Aigles qui retrace quarante ans d’existence et vous entraîne dans notre univers quotidien. Sept chapitres pour une odyssée qui permet au lecteur de mieux partager : l’identité, l’intimité et la complicité des Hommes et des oiseaux.


En savoir +
Parc ornithologique Rocamadour Rocher des aigles, oiseaux

Oiseaux

A travers le triptyque « Diurnes, Nocturnes, Perroquets » venez découvrir les espèces que vous retrouverez lors de votre visite du Rocher des Aigles. Chaque oiseau du parc est présenté à la fois par une fiche pédagogique (présentation de l’oiseau, caractéristiques, statut, menaces et protection) et une galerie de photographies prises in-situ. Dans la mesure du possible nous avons essayé de vous montrer l’oiseau de sa naissance à l’âge adulte, des photographies complémentaires seront ajoutées au fur et à mesure ; en outre l’utilisation du noir & blanc vous permet d’apprécier la beauté des oiseaux d’une manière inédite.


En savoir +
Parc ornithologique Rocamadour Rocher des aigles, nanciyaga

Nanciyaga

Conçu comme un carnet de voyage, cette rubrique vous permet de comprendre notre implication dans le projet Nanciyaga et notre investissement dans la forêt tropicale mexicaine. Le spectacle de perroquet en vol libre auquel vous assisterez au Rocher des Aigles est un écho à cet engagement, nous souhaitons vous sensibiliser à la disparition de leur habitat et donc au grave problème de la déforestation, mais aussi aux autres menaces qui pèsent sur ces espèces.


En savoir +
Parc ornithologique Rocamadour Rocher des aigles, visite

Visite

Vous trouverez ici toutes les informations pratiques pour le bon déroulement de votre visite : les horaires et tarifs, les indications vous permettant de venir chez nous, le règlement intérieur, les différents spectacles, la boutique et le point restauration, la faq ainsi que les liens.


En savoir +
Parc ornithologique Rocamadour Rocher des aigles, archives

Archives / News

Vous pourrez voir ou revoir les vidéos des émissions consacrées au Rocher des Aigles et suivre notre actualité.


En savoir +
 

Le Rocher des Aigles, niché au cœur du parc naturel régional des causses du Quercy dans le paysage aride de Rocamadour, offre un décor sauvage et préservé, une invitation au voyage : la découverte et l’apprentissage d’un monde où la notion d’altérité joue un rôle primordial.

Les rapaces et les perroquets invitent les visiteurs à partager leur réalité, loin de montrer un show illusoire où les multiples reflets du trompe l’œil bercent un imaginaire conditionné, ils révèlent au cours de leurs prouesses aériennes la part intacte de leur nature sauvage ; un défi pour des oiseaux nés en captivité ? Captivité, voilà bien un terme qui heurte la sensibilité tout en traduisant une réalité basée sur des faits : de nombreuses espèces sont encore menacées, certaines sont en voie d’extinction, d’autres ont disparu, face à ce constat la conservation des espèces doit être la mission des parcs zoologiques, or la conservation passe par un cadre.
Des oiseaux conservés et protégés en captivité, c’est-à-dire dans un cadre donné, sont des symboles vivants qui peuvent permettre la réintroduction d’espèces dans la nature.
On ne doit pas comprendre la captivité comme une privation totale de liberté, mais comme un compromis : certains Hommes détruisent, d’autres reconstruisent, à charge pour les héritiers des erreurs passées d’impulser une nouvelle réalité.

Au Rocher des Aigles, les femmes et les hommes vivent au quotidien avec leurs protégés, les oiseaux ont fait de ce lieu où pénètrent les visiteurs, leur territoire, ils sont chez eux : que ce soit dans les volières, au bloc ou dans le ciel, d’où le célèbre adage : « vous êtes ici sur le territoire des oiseaux ».

La petite ombre qui se laisse entrevoir dans le ciel, emblème d’une philosophie, est porteuse d’espoir, elle signifie non seulement que l’oiseau a accepté l’homme mais aussi qu’il lui fait confiance, elle est la preuve vivante qu’une réciprocité entre l’homme et l’animal est possible, elle est la preuve que la technique humaine qui respecte l’intégrité des animaux est constructive, enfin elle est un gage d’authenticité pour le visiteur qui, tout en faisant une expérience singulière, éprouve les sensations d’une nature indomptée et fascinante, qui toujours mènera sur les sentiers de l’humilité et de la connaissance.
A.Maylin